• Sébastien Van Passel

L'esprit critique, votre adjoint indispensable lors des décisions en matière d'investissement.

Mis à jour : 18 mars 2019


Une fois n'est pas coutume, j'aimerais commencer cet article par une citation, celle de Jules de Goncourt : "Le sceptique, l'esprit critique est l'aristocratie de l'intelligence." de Goncourt serait certainement très interpellé s'il avait connu l'ère des réseaux sociaux et son florilège de fake news.



Nous le constatons tous les jours en ouvrant nos sites favoris sur internet que de nombreux hoax* ou théories complotistes fallacieuses circulent et se répandent comme des trainées de poudre "grâce" à l'effet de masse, l'incrédulité des internautes, par facilité ou simplement par paraisse intellectuelle . Nul point toutefois de les blâmer, car nous sommes tous susceptibles d'être influencés par de fausses informations, c'est ce que révèle le résultat de recherches réalisées par Louis Marti, un doctorant de Berkley.

Notre étudiant américain a remarqué, via une étude réalisée auprès d'un panel de 500 personnes, que nous aurions une prédisposition à nous fier aux dernières informations fournies plutôt que sur l'ensemble des données mises à notre disposition. Dans son étude il s'agit des 5 dernières données sur un total de 19 éléments d'information.

Ceci explique, selon lui, pourquoi certaines personnes sont convaincues que la terre soit plate. Si vous souhaitez en savoir plus voici un lien utile vers un article consacré à son étude : Etude Louis Marti




L'étude de Louis Marti au service des investisseurs?


Au niveau de la gestion d'actifs, c'est une donnée importante dont il faut tenir compte lorsqu'un "influenceur" ou disons le plus prosaïquement un charlatant, nous communique plusieurs informations fallacieuses. Ceci, alors même que nous disposions jusque là d'une connaissance empirique voire scientifique qui nous aurait permis de prendre une bonne décision au lieu d'être influencé négativement par de telles informations.


Peut-être me direz-vous : "Mais non Monsieur Van Passel, moi pas ..jamais!"

Très bien, je comprendrais cette réaction étant donné que je pourrais également, à un moment donné ou un autre, être influencé par l'une ou l'autre fake news.


L'exemple récent de Tesla :


Permettez-moi de reprendre l'exemple récent de l'intervention controversée d'Elon Musk en septembre 2018 fumant un joint en direct à la radio. Oh schocking ! Conséquence directe, le cours de Tesla, dont il est le CEO, chuta instantanément et l'entreprise perdit 4 Milliards d'USD (-5%). On nota au même moment la démission de son CFO et du directeur des ressources humaines.


Nous vîmes immédiatement la réaction de nombreux internautes et de pseudo spécialistes des marchés financiers réagir comme suit : "Ceci est quelque chose de fomenté par le magnat américain pour racheter des actions à bon compte" et pour d'autres "Un superbe signal d'achat après une chute aussi importante du cours" tout cela suite à la diffusion de cette info par le journaliste Michel Henrion :



Un joint, une opportunité d'investir, vraiment?


Dans les faits, la réalité est bien différente. Lorsque l'on relit l'actualité on se rend compte que cette information doit être recontextualisée. En effet, quelques semaines plus tôt, nous apprîmes via la bouche du serial entrepreneur qu'il vivait des moments délicats avec son entreprise et nous découvrîmes un homme au bord du burn out.


"Dans le New York Times, le milliardaire de 47 ans admet ses failles. Il révèle notamment sa solitude, et travailler 120 heures par semaine. Son état psychologique inquiète, tout comme son entreprise Tesla, très fragilisée" - Le Figaro, 20/08/2018

Un Tweet du début août annonçait le souhait du PDG de Tesla de retirer son entreprise de la bourse provoquant également une chute du cours aux alentours de 3 %.


Du côté financier, les internautes actifs au mois de septembre oublièrent également les soubresauts récents du cours mentionnés ci-dessus, ainsi que la plainte introduite par Andrew Left en nom collectif pour manipulation de cours. Et surtout, oui surtout que cette entreprise certes innovante, disruptive et active dans différents domaines technologiques subit annuellement des pertes importantes, dont plus de 380 MM USD en 2017. Un gestionnaire value, serait probablement sceptique à l'idée d'investir dans une entreprise subissant des pertes récurrentes. Tesla est considérée comme la première société automobile au monde selon certains. Oui, en terme de capitalisation boursière elle devance General Motors, le leader historique à plus de 47 Mil d'USD fin 2017 (53 Mil USD en 08/18). Toutefois, on fait dire ce que l'on veut aux chiffres. Si l'on compare Tesla au numéro 3 mondial, le constructeur Ford, vous découvrirez que le locataire de Dearborn, Ford, produit 6,7 MM de véhicules pour seulement 84.000 pour son concurrent de la Silicone Valley.


Les candidats investisseurs auront tendance à oublier toutes ces informations en voyant le cours de Tesla chuter soudainement, croyant ainsi profiter d'une aubaine sans tenir compte, ni du Chiffre d'Affaires de la société, ni du Price Earning (estimé à 98 pour 2019 vs 25,1 pour le S&P 500 et déjà considéré comme relativement cher) , ni bien évidemment des bénéfices réalisés.


Résumé des faits :

  • Septembre 2018 : Joint fumé en direct à la radio - chute du cours, démission du CFO et la DRH

  • Août 2018 : Annonce de la potentialité de retirer Tesla du marché boursier

  • Août 2018 : Inquiètude à propos de la santé d'Elon Musk, seul aux commandes de la société

  • Résultats financiers décevants - cours élevé de l'action par rapport aux bénéfices

  • (.....) Ainsi que toutes les informations non communiquées par 4Investors

Je m'adresse à vous, suite à ces éléments, pensez-vous réellement que la chute du cours du mois de septembre 2018 soit une opportunité d'investissement?


En résumé, si vous souhaitez prendre une décision d'investissement en tenant compte de cette nouvelle donne, ne vous fiez pas aux dernières informations communiquées sur le sujet, ne croyez pas en quelque chose car "tout le monde en parle". Prenez le temps de reprendre toutes les données mises à votre disposition. Faire preuve d'esprit critique c'est parfois le meilleur moyen d'éviter les embûches. Et comme je le dis souvent, vos gestionnaires et experts financiers sont les mieux placés pour vous donner un avis plus objectif, même si la réponse ne correspond pas à notre attente ou à votre à priori.


Dès lors, si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le relayer et si vous avez un doute sur ce que j'exprime ici, vous auriez raison et je vous invite à vérifier mes sources ou à le compléter par vos propre réflexions sur le sujet...


Sébastien Van Passel

sebastien@4investors.eu


Lexique :


hoax = un mot anglais signifiant canular


Sources :

http://www.fredzone.org/on-sait-enfin-pourquoi-certaines-personnes-pensent-que-la-terre-est-plate-774

https://www.livescience.com/63554-why-false-beliefs-stick.html

http://www.sudinfo.be/id74265/article/2018-09-11/le-patron-de-tesla-elon-musk-fume-un-joint-la-radioet-ca-risque-de-lui-couter

http://www.liberation.fr/futurs/2017/04/04/tesla-en-passe-de-devenir-le-premier-constructeur-automobile-americain_1560425

http://www.lefigaro.fr/societes/2018/08/19/20005-20180819ARTFIG00042-au-bord-du-burn-out-elon-musk-se-confie-dans-une-interview.php

https://www.boursier.com/actions/actualites/news/tesla-plonge-le-directeur-comptable-et-la-drh-demissionnent-774389.html

http://www.multpl.com/


#tesla #LouisMarti #Berkley #ElonMusk #investissement #placements #financepersonnelle #finance #behaviorisme #platiste #terreplate #fakenews

  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Facebook Icon

Sébastien Van Passel |sebastien@4investors.eu  |+32.470.369.636 | Belgium

Proudly created with Wix.com

  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon