• Sébastien Van Passel

Les Business Angels en 10 questions : Interview de Claire Munck CEO de Be Angels

Mis à jour : 28 oct. 2019

1. En introduction, nous avons voulu répondre à la question que certains lecteurs se posent à propos de l'origine du phénomène des business angels:


De tout temps, les entrepreneurs/investisseurs ont apporté leurs compétences au service de nouvelles idées et des projets entrepreneuriaux. Le concept de business angel serait né dans les années 1930 aux Etats-Unis dans le cadre du soutien de particuliers investisseurs aux spectacles sur Broadway.


C'est en 1953, que le small business investment act donna un cadre juridique à la récolte de fonds privés aux Etats-Unis. Permettant ainsi de combler un vide concernant les besoins d'investissement entre 100.000 USD et 2 MM USD. La somme pouvant être récoltée par ce que l'on appelle les 4F (Founders, Family, Friends & Fools) et le montant à partir duquel interviennent les Venture Capitals (fonds de Private Equity). Notre continent ne fut pas en reste et c'est ainsi que que les premiers réseaux de business angels sont nés en Europe au Royaume Uni vers 1985, et une association européenne à ce sujet existe depuis 1999 et c'est également cette année là qu'est né en Belgique le réseau Be Angels (résultat de la fusion des réseaux Solvay Business Angels Connect et BAMS en 2008).


Claire Munck a pris la direction de Be Angels en 2013 et nous a fait le plaisir d'accorder cette interview à la suite de notre petit-déjeuner estival dont elle fut notre oratrice principale.


Claire Munck CEO Be Angels

2. Madame Munck, pouvez-vous nous expliquer ce qu'est un business angel?


Il s'agit d'un investisseur privé qui soutient financièrement un projet innovant et qui s'investit personnellement dans une société non-cotée en bourse afin de l’accompagner dans son développement en fonction de son expérience. Les business angels investissent lorsque les banques et autres venture capitalists ne peuvent le faire, par niveau de risque ou par la taille des dossiers trop petite et immature. Les sociétés peuvent aussi bénéficier de co-financement avec de l’investissement de la part de business angels, avec un levier bancaire et l’intervention de fonds régionaux.


3. Vous dites que ces personnes s'investissent dans l'entreprise, que voulez-vous dire par là?


Les Business Angels sont, pour la plupart, eux-mêmes des entrepreneurs. Ceux-ci apportent, dès lors, leur propre expertise, un service de coaching ou encore leurs réseaux de relations. Des éléments essentiels pour les starters. Ils ont d'ailleurs souvent pour habitude de s'impliquer à plusieurs dans un projet. Leur implication va au-delà de leur appui financier ce qui a l'avantage de favoriser le développement des sociétés dans lesquelles ils participent et de réduire le risque d’investir très tôt dans leur cycle de vie.


4. Si je comprends bien, il s'agit d'un lien étroit qui s'opère entre le business angel et l'entreprise candidate à la levée de fonds?


En effet, d'ailleurs, comme je le dis souvent, ce lien se crée dès la première prise de contact. Voilà pourquoi, en amont, lors de la sélection des projets nous briefons les entrepreneurs/starters afin qu'ils prennent la pleine mesure de l'importance de leur pitch. Celui-ci certes inclura les aspects économiques et financiers, mais aura également pour but de convaincre nos "angels". Les investisseurs doivent croire au projet et au potentiel de croissance des produits ou solutions offertes, mais surtout à l’équipe entrepreneuriale car nous parlons d'un investissement à titre personnel. Les "Be Angels" souhaitant s'impliquer la plupart du temps dans le projet en lui-même, du point de vue stratégique les décisions d'investissement se basent également sur un lien d'affinité et de confiances entre les futurs partenaires financiers.


5. Qu'est-ce qui distingue les plateformes de Crowdfunding, tel qu'abordé dans un précédent article, par rapport au cercle de Business Angels?


Il y a plusieurs différences fondamentales. Premièrement, les objectifs ne sont pas les mêmes. Les crowdfunders sont plutôt des clients potentiels et vont investir entre 600€ et 2000€ par société, alors que les business angels comme nous l’avons vu souhaitent accompagner la société et vont investir en moyenne 25.000€ par société et par tour de table. Bien que se situant approximativement au même cycle de levée de fonds en amorçage, le modèle d’affaires de la plupart des plateformes permettant la mise en relation start-up/investisseurs ne correspond pas à l’exigence de la confidentialité des données que considèrent comme primordial les associations de business angels et Be Angels en particulier. Pour autant, ces formes de financement peuvent être complémentaires et en particulier dans les dossiers « B2C » avec un besoin d’exposition au public. D'ailleurs, il n’est par rare que nous soyons en co-investissement.


6. Pouvez-vous nous apporter quelques éléments chiffrés concernant les résultats de Be Angels?


Certainement, nous publions cette information sur notre site que je vous invite à consulter en cas d'intérêt de vos lecteurs (via ce lien : Be Angels)


Be Angels, représente aujourd'hui un réseau de 300 membres et par leur intermédiaire les sociétés ont levé plus de 45 Millions d'EUR au total, ce qui représente quatre fois plus que toutes les plateformes belges de crowdfunding réunies.


En 2017, nous avons facilité 40 levées de fonds. Les sociétés ont levé 4,1 millions d’euros via nos membres, pour un total de 16,75 millions pour développer leur business grâce à l’effet de levier auprès de co-investisseurs.


7. En prolongement de la question précédente, quels sont les résultats obtenus par vos "Be Angels" lors des dernières années?


Nous n'avons pas cette information de manière agrégée n'étant pas un fonds d'investissement. Les statistiques dans différents pays et les études faites auprès de business angels du réseau montrent un ROI de 20 à 25% en moyenne par an sur l'ensemble de leur portefeuille, en ce compris les sociétés qui font faillite.


8. Il s'agit de résultats plutôt intéressants et on peut se demander ce qu'il en est au niveau du risque pour l'investisseur?


Nous avons pu constater que pour les sociétés financées via le réseau de 2000 à 2015, 65% d'entre elles étaient toujours opérationnelles. C'est un très bon résultat quand on sait que 50% des start-up ne passent pas les 3 premières années. Le fait de lever des fonds auprès de business angels semble augmenter la résilience des sociétés pour passer les étapes clé du démarrage.


9. Quels éléments souhaiteriez-vous mettre en valeur et qui font la spécificité de votre réseau d'investisseurs?


Les objectifs de nos candidats investisseurs peuvent différer, dès lors, nous avons adapté notre offre en fonction de la demande et des souhaits concernant le niveau d'implication des membres de Be Angels. Que vous soyez un investisseur débutant ayant besoin ou non des conseils de vos pairs, un entrepreneur avisé ou une personne intéressée d'investir dans notre fonds vous trouverez l'offre vous convenant le mieux via nos 4 formules. (Pour votre facilité nous avons reproduit ces formules d’investissement que vous retrouverez sur le site de Be Angels). Par ailleurs, ce qui ne gâche rien, les investisseurs peuvent éventuellement bénéficier bénéficient des avantages offerts par le Tax Shelter pour start-up belge.


Be Angels

10. Vous êtes une femme dans un monde souvent considéré comme très masculin, en quoi votre présence a-t-elle déjà permis de faire évoluer les mentalités vers une plus grande diversité?


C'est une chose qui me tient à cœur en effet et je vous remercie de me poser la question. Be Angels est un réseau d'investisseurs souhaitant offrir une place plus importante aux femmes. Je ne suis pas peu fière des résultats obtenus lors des 5 dernières années, depuis le lancement de Woman Business Angels Club. Nous sommes passés de 3 à 20% de représentantes de la gente féminine parmi nos membres. Ce qui a eu également pour effet de changer leur comportement par rapport à la période où elles étaient une minorité. En 2013, à mon arrivée, peu d'entre-elles étaient membres actives, tandis qu'aujourd'hui elles participent de manière beaucoup plus active à la levée de fonds en co-investissement avec les membres masculins du réseau. De plus, nos Women' angels ont une volonté de maîtriser les choses en profondeur et expriment le souhait de rester discrètes. Be Angels participe de ce fait également au changement de la société vers une plus grande diversité.


Informations complémentaires :


Site Be Angels : www.beangels.eu

Soumettre un projet : exclusivement via leur plateforme en ligne via le lien suivant : Aplly for funding


Nous remercions Madame Munck d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. N'hésitez pas à visiter le site de Be Angels et à participer à leurs forums très accessibles. Bien entendu si vous le préférez, nous nous ferons le relai de vos questions et de vos demandes auprès de Claire Munck.


  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Facebook Icon

Sébastien Van Passel |sebastien@4investors.eu  |+32.470.369.636 | Belgium

Proudly created with Wix.com

  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon