Question n°7 : Pourquoi la patience doit-elle faire partie intégrante de votre stratégie ?

Dans le business nous avons tous une propension à vouloir obtenir des résultats immédiats. Comment pourrions-nous penser différemment étant donné que nous savons qu'un entrepreneur y met toute sa passion, son énergie et son argent pour obtenir le fruit de son travail dans les résultats chiffrés de son projet.


Dans les structures les plus importantes le management attend du résultat car l'investissement dans le marketing et les équipes commerciales doit être rentable à brève échéance.


Cette assertion ne peut être contredite, toutefois à contrario l'impatience mène bien souvent à l'échec d'un projet.


Le risque de vouloir aller trop vite :


A titre d'exemple, j'ai souvent été contacté par des recruteurs à la recherche d'un talent commercial dans le secteur financier. Mais j'ai souvent mis fin à la discussion dès les premières minutes. En effet, leur objectif est souvent de recruter quelqu'un qui va rapporter un portefeuille de clients dans les 3 à 6 mois et en cas d'échec sera licencié faute de résultat. Je leur fais souvent remarquer que ce qu'ils cherchent ce n'est pas un commercial porté sur le développement de l'activité propre à l'institution pour laquelle il va s'engager. Ils sont plutôt soucieux de trouver une personne dans l'urgence pour répondre à la stratégie de croissance mais le risque est de recruter un commercial non-loyal (car il va puiser dans le portefeuille existant de son employeur précédent) ou un "farmer" qui certes apportera son portefeuille de clients amis mais qui par la suite n'aura plus la capacité de développer le portefeuille étant donné que ce n'est tout simplement pas son métier.


Dans les deux cas, tant l'employeur que le talent seront insatisfaits du résultat obtenu car il ne correspondra pas aux attentes des uns et des autres.


La patience, source de réussite :


Lorsque l'on met une stratégie en place nous devons tous être conscients qu'il y a un effet d'inertie.


cyclisme - force inertie - business development - 4investors

Comparons cela au cycliste poussant sur les pédales, les premiers tours de roues sont lents et ardus ce n'est que lorsque vous atteignez votre vitesse de croisière que la poussée semble plus fluide alors que vous y mettez pourtant la même force. Nous pouvons tous en faire l'expérience afin d'avoir la sensation de cette expérience.

C'est exactement pareil en business même si je dois l'admettre le monde digital a changé la donne pour certaines activités économiques. Toutefois, c'est bien à long terme que les résultats pérennes se font ressentir même pour les plus grands opérateurs du marché tels qu'Amazon ou Netflix.


Cette règle fut constante dans les différents business dans lesquels j'ai eu l'occasion de participer tant le domaine de la finance (banque privée, asset management) qu'au niveau du retail (centres esthétiques, magasin de sport). L'action que vous menez aujourd'hui n'offrira des résultats constants qu'ultérieurement.


La réussite parfois au bout d'un long chemin :


Il faut bien l'admettre, inclure une stratégie liée à la force de l'inertie dans son business modèle c'est aussi faire preuve de qualités humaines que vous apprendrez à développer petit à petit dans l'adversité à savoir :


  • La patience

  • La persévérance

  • La constance

  • La confiance


Tant dans le domaine sportif que dans le domaine du business ce sont ces qualités là qui permettent de transformer une idée, une ambition en résultat.

Dans son livre intitulé les vertus de l'échec, Charles Pépin nous parle de la théorie des 10.000 heures de travail développée par le psychologue suédois Ericsson. Pour vous faire une idée, ces 10.000 heures représentent 5 ans de travail à temps plein. Selon les partisans de cette théorie, largement documentée, ce travail de longue haleine permet de distinguer très clairement un grand champion sportif d'un sportif moyen. Les sportifs développent leur talent naturel en s'entrainant pendant des heures afin de peaufiner leur technique, le geste parfait de Ronaldo ou le coup magique de Roger Federer sont le fruit de cette patience et de la rigueur qui nous font passer le résultat obtenu pour un geste tellement simple et naturel. Mais derrière, en toile de fond, ce sont des milliers d'heures de travail pour devenir un virtuose que ce soit dans le sport, la musique et bien entendu dans le business.


Je propose à ceux d'entre vous qui le souhaitent de vous inspirer de l'exemple de l'entreprise MacDonald's dont le film "The founder" diffusé sur Netflix vous apprendra énormément sur la persévérance de Ray Kroc joué par Michael Keaton qui a fait des "Arches d'Or" le symbole de la réussite américaine.



Vous verrez dans le film l'abnégation de Ray Kroc face à l'adversité. Sa patience et la confiance qu'il a eu dans le projet de développement de MacDonald's. Grâce à son travail et son acharnement des évènements heureux sont arrivés sur sa route qui lui ont permis de passer au moment opportun de la déroute totale au succès et ce grâce à son intelligence et sa vision. Peut-être que certains seront plus inspirés par l'histoire de Jeff Bezos pour Amazon ou Netflix lancée par par Reed Hastings et Marc Randolph en ..... 1997 ! Peu importe votre modèle, ils ont un point commun, la patience.

J'espère que vous aurez eu tant le plaisir que la patience de me lire :-)



Sources :